Rappel pour les vacances 2020


2020-12-01 18:57:15

La fin d'année approche à grand pas et un grand nombre d'employeurs font le même constat : suite à la crise du coronavirus, certains travailleurs ont pris moins de congés et ont encore un nombre assez important de jours de vacances annuelles à prendre avant la fin de l'année.

Les vacances doivent, sauf accord dans la commission paritaire ou l'entreprise, être fixées d'un commun accord entre l'employeur et le travailleur.

ATTENTION!
Il est interdit de reporter en 2021 les jours de congé qui n'auraient pas été pris en 2020 et cela même si le travailleur et l'employeur sont d'accord.

Il est possible de fractionner en demi-jour de vacances les 3 derniers jours de la 4ème semaine de vacances.
L'employeur peut cependant s'opposer à ce fractionnement si cela est de nature à désorganiser le travail dans l'entreprise.

Un travailleur ne peut pas abandonner les jours de vacances annuelles auxquels il a droit. Si celui-ci ne réclame pas ses jours de vacances, l'employeur doit veiller à ce que ses collaborateurs prennent effectivement tous leurs jours de vacances avant le 31/12/2020.
Même si celui-ci ne peut pas imposer de jours de congé à ses travailleurs, il doit, afin de se couvrir, les informer par écrit de l'obligation de prendre tous les jours de vacances avant la fin de l'année.

Si le travailleur se trouve dans l'incapacité de prendre le solde des vacances auxquelles il a droit en 2020 avant la fin de l'année, par la suite d'un cas de force majeure ou en raison d'une suspension de l'exécution de son contrat (par exemple, en cas de maladie ou d'accouchement), il perd définitivement le droit aux jours de congé. 
RAPPEL : ceux-ci ne peuvent pas être reportés à l'année suivante.

S'il s'agit d'un employé, l'employeur sera tenu de lui payer, au plus tard le 31/12/2020, le pécule de vacances afférent aux jours de vacances non pris. Ces jours de vacances non pris sont, pour les ouvriers, couverts par le chèque de vacances qu'il a reçu de l'ONVA (Mai-juin 2020).

ATTENTION!
Les périodes de chômage économique ou de chômage temporaire pour force majeure Covid-19 ne doivent pas empêcher le travailleur de prendre tous les jours de vacances auxquels il a droit. L'ONEm précise que tous les jours de congés payés auxquels le travailleur a droit doivent être pris au cours de l'année et au plus tard au cours du mois de décembre.
Si ce n'est pas le cas, AUCUNE allocation de chômage temporaire ne sera octroyée pour le solde des jours de congés payés.

lire la suite
Contactez-nous!
Powered by CouchCMS