Aujourd’hui, c’est le 1er jour de l’été ! (Même si aujourd’hui il fait un peu plus frais ðŸ˜‰)

Mesures à prendre par l’employeur :
Quand la température ne cesse de grimper à l’extérieur, cela peut créer des désagréments sur le lieu de travail.
En fonction de la charge physique de travail, l’employeur doit prendre des mesures à partir de :

☀ 29° pour le travail léger ou très léger
☀ 26° pour un travail moyen
🌤 22° pour un travail lourd
🌥 18° pour un travail très lourd
(températures prises sous cloche)

Si ces valeurs thermiques sont dépassées, l’employeur est tenu :

  • D’installer, dans les 48 heures à partir du constat de dépassement, une ventilation artificielle dans les locaux.
  • D’assurer la distribution de boissons rafraîchissantes appropriées, sans frais pour le travailleur, en respectant l’avis donné à ce sujet par le conseiller en prévention.
  • De mettre à disposition des travailleurs exposés directement au soleil, des moyens de protections individuels ou collectifs.

Chômage intempérie.

  • Si vous avez mis tout en œuvre dans les mesures ci-dessus mais que les conditions de travail restent extrêmement difficiles.
  • Si les matériaux ou produits que vous devez utiliser ne résistent pas ou ne réagissent pas bien aux fortes chaleurs.

Il vous est alors possible de mettre vos travailleurs en chômage intempérie, même pour un travail réalisé en intérieur. Si c’est le cas n’oubliez pas de nous le signaler le jour même